Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Avis Iki

Dans Iki, nous devons vivre une année entière à Edo. L’année se décompose en quatre saisons, chaque mois de l’année étant joué (12 manches), avec une 13e manche pour le Nouvel An.

Vous devez recruter des personnages de différents corps de métiers, les faire travailler dans la grande rue de Nihonbashi pour qu’ils gagnent de l’expérience jusqu’à ce qu’ils partent à la retraite.

Le vainqueur sera celui qui aura accumulé le plus d’IKI, un concept philosophique de l’époque Edo considéré comme un idéal de vie.

Comment on joue ?

Le jeu se déroule en plusieurs phases. La première consiste à placer son ikizama sur une piste, déterminant le déplacement de notre personnage sur la rue principale pour effectuer des actions à l’échoppe où il s’arrêtera. Cette piste détermine également l’ordre du tour.

Ensuite, selon cet ordre, vous devez choisir entre percevoir un revenu (4 pièces) ou recruter un personnage disponible en payant son coût, puis le placer dans une arrière-salle libre d’une échoppe. Le choix de la salle est crucial, car placer votre personnage sur les salles bordant le plateau sera moins cher, mais les exposera en première ligne lors des incendies qui surviendront trois fois dans la partie. Les salles du centre seront plus coûteuses mais offriront une meilleure protection contre les incendies. De plus, à chaque décompte, vos personnages rapporteront des points de victoire en fonction de leur emplacement dans les échoppes

Ensuite, les joueurs avancent leur pion sur la rue principale et effectuent une action ou une transaction avec la boutique de la case sur laquelle il se trouve, ainsi qu’avec l’un des personnages présents dans l’une des deux arrière-salles, s’il y en a un. Le twist est que si vous effectuez une transaction avec un personnage mis par un autre joueur, ce personnage gagnera de l’expérience et pourra même partir à la retraite, ce qui aura l’avantage de générer des revenus pour son propriétaire. Évidemment, si vous effectuez une transaction avec l’un de vos personnages, il ne gagnera pas d’expérience.

C'est bien ?

Iki a été un véritable coup de cœur pour moi. En tant que fervent amateur du Japon, le thème du jeu a immédiatement captivé mon attention, et le matériel ainsi que le visuel sont tout simplement magnifiques. D’autre part, le jeu se distingue par son élégance, grâce à des mécaniques simples qui offrent cependant de multiples réflexions et stratégies.

L’aspect stratégique est riche, permettant aux joueurs d’explorer diverses approches. Que ce soit en collectionnant différents poissons, blagues et pipes à tabac, en marquant l’Iki (points de victoire) des bâtiments construits, ou en recrutant des personnages de couleurs variées, les possibilités sont variées.

De plus, l’interaction entre les joueurs est bien pensée, ajoutant une dimension sociale au jeu. Je recommande chaleureusement ce jeu à tous les amateurs d’eurogames et aux passionnés du Japon.

Mon avis sur Iki
9.4
Les mécaniques simples, mais offrant plusieurs réflexions et stratégies différentes, ajoutent à l'élégance du jeu. Les possibilités sont variées, que ce soit en collectionnant des poissons, des blagues et des pipes à tabac, en marquant l'iki des bâtiments construits ou en recrutant des personnages de types différents. L'interaction entre les joueurs est également bien pensée. Je recommande vivement ce jeu à tous les amateurs d'eurogame et aux fans du Japon.

Positives

  • Un jeu expert élégant, fluide
  • Plusieurs stratégies
  • Le thème Japonais
  • Le matériel et la DA magnifique
  • L’interaction

Negatives

  • L'aléa des incendies pourrait être source de frustration pour certains joueurs.

La notation en détails

  • Matériel et illustrations 10.0
  • Mécaniques 9.5
  • Thématique 9.5
  • Rejouabilité 9.0
  • Prise en main 9.0
  • Interaction 9.0
  • Originalité 10.0

Laisser un commentaire

0.0/10